Cet été je loue un vélo électrique en Corse !

Vous vous souvenez quand mon amie Claire était venue vous raconter son séjour sportif en famille ? Eh bien cette idée a fait du chemin dans ma tête et bien que je ne sois pas une grande sportive assidue, depuis on accouchement j’ai repris tranquillement une bonne routine sportive relativement régulière (voir mon article sur comment concilier la vie de jeune maman et le sport).
En cherchant ce que l’on pourrait faire cet été avec ma petite famille pour les vacances, je cherchais une destination soleil et je me suis dit : « mais pourquoi pas la Corse ?! » en tombant par hasard sur le site d’un loueur de vélo électrique original en Corse. Je vous en dis plus dans cet article !

Pourquoi louer un vélo électrique en Corse ?

Si vous êtes déjà allés en Corse, vous avez forcément souffert en apercevant ou en doublant sur les routes tortueuses les cyclistes qui peinent à pédaler presque au ralenti tant ils sont fatigués. En effet, les routes de Corse, « la montagne dans la mer » ont été construites pour respecter la nature, ainsi elles contournent au maximum les montagnes pour ne pas abîmer l’environnement. De ce fait, pour aller d’un point A à un point B, la route est longue, sinueuse et souvent pentue !
C’est précisément ici que l’assistance du vélo électrique prend tout son sens ! En effet, grâce à son petit moteur, les kilomètres défilent sans ressentir la fatigue ni les crampes.

Ne plus choisir entre la mer et la montagne

Un vélo électrique a une autonomie de 120 kilomètres, ça laisse de quoi arpenter la Corse en long et en large ! Aussi, moi qui hésite toujours entre lézarder au soleil au bord de l’eau ou aller chercher un peu de fraîcheur dans les montagnes, là le choix ne sera plus à faire puisque l’on pourra aller partout sans limite en totale liberté !

Un moyen de locomotion pratique et écologique

En Corse l’été il est très complexe de circuler en voiture sans tomber dans les embouteillages. Et par 35 degrés avec des enfants dans la voiture, la situation devienta rapidement invivable et on perd tout le bénéfice de la douce vitamine D accumulée au soleil en détente auparavant.
Pour se garer c’est la même chose, il faut prévoir un budget stationnement mais encore pire il faut trouver où se garer ! Les villes comme Ajaccio ou Bonifacio sont très populaires et les ruelles ne disposent que de peu de places.
En vélo électrique, plus de problème !
De plus, ces vélos électriques ne pollue pas et ne font aucun bruit ! Ils font partie de ces nouveaux moyens de locomotion de l’eco tourisme ou du « tourisme green », comme j’ai lu il y a quelques temps.

Où louer un vélo électrique en Corse ?

La réponse est géniale : partout !
Le loueur dont je vous parle (Appebike) a eu l’intelligence de disposer des bornes de vélos électriques chez plusieurs établissements hôteliers partout en Corse. Ainsi, il suffit de télécharger l’application Appebike pour localiser où sont les bornes, de réserver son vélo, ensuite on reçoit l’antivol numérique (comme ça il n’est plus possible d’en perdre les clés, un stress de moins !) et le vélo est réservé directement sur le lieu d’hébergement des vacances.
C’est pas la belle vie ça !?
Leurs vélos électriques existent aussi bien pour les enfants que pour les adultes et tous les équipements supplémentaires nécessaires sont disponibles à la réception des hôtels et campings partenaires.
J’ai hâte de vous montrer des photos ! Je n’ai pas encore réservé mais ce sera pour fin Août voire début Septembre pour être un peu en décalage avec les grandes vacances scolaires.

Traiter naturellement son eczéma via des thérapies naturelles

Bonjour !

Aujourd’hui j’ai demandé à mon ami Clément de nous parler de son expérience avec l’eczéma. C’est une maladie qui touche de plus en plus de monde, j’en ai moi-même un peu dans les mains et des solutions existent pour le calmer voire l’éradiquer !
Je vous laisse donc avec ses trucs et astuces pour venir à bout de l’eczéma via des traitements naturels.

L’eczéma, comme tout un tas de maladies chroniques est quelque chose de « nouveau ». Cela fait des siècles que nous souffrons de ces maladies, mais ces dernières dizaines d’années, le phénomène s’est amplifié.

De la même manière, l’asthme, et les allergies touchent de plus en plus de personnes. Je suis moi-même atteint d’eczéma et j’ai un bon terrain allergique. Et il n’y a qu’à voir autour de soi le nombre de personnes qui déclarent des allergies.

Un mode de vie délétère

Il faut voir une chose : notre mode de vie actuel ne soutient pas la santé. Et pour moi, comme sur le blog eczema-atopique.com, le plus important est le terrain.
Alors oui, bien sur qu’une huile essentielle ou de l’argile sont excellents pour réparer le corps. Et bien sûr que ce n’est pas le seul moyen. Mais faire une cure de spiruline alors qu’on a un mode de vie totalement délétère est complètement contre-productif.
L’idée, derrière cet article, est de vous faire prendre conscience que nous ne fonctionnons pas de façon optimale pour notre organisme.

  • Nous mangeons n’importe quoi à longueur de temps : des aliments dépourvus de nutriments, très caloriques, très peu digestes et en trop grosses quantités…
  • Nous mangeons dans des conditions difficiles : avec du stress, sur le pouce, sans vraiment prendre conscience de ce que l’on mange
  • Nous buvons aussi de l’alcool, et bien trop de café
  • Nous ne faisons plus aucun exercice : quand avant il fallait battre ses œufs à la main, ou monter les escaliers, on avait un niveau d’activité bien supérieur à maintenant où tout est automatisé
  • La qualité de la nourriture s’est dégradée, notamment pour que les industries fassent plus de profits, et aussi parce qu’on passe plus de temps au travail (donc moins de temps pour cuisiner) donc on fait des choses toutes prêtes
    Retrouver un sommeil réparateur fait disparaître l'eczéma
  • Le sommeil est aussi de plus en plus de mauvaise qualité à cause de nos écrans, du stress, du manque d’activité, et surtout du fait qu’on travaille et qu’on veuille le soir « se détendre » et donc qu’on reste devant la TV à bouffer des cochonneries jusqu’à 1h du matin

Et j’en passe encore beaucoup notamment notre société qui devient individualiste, ce qui entraîne de nombreux conflits à l’heure où le MOI passe avant tout le reste.

Posez vous quelques questions pour retrouver la santé

Alors pour soigner naturellement son eczéma, il faut d’abord se poser quelques questions et faire en sorte d’avoir un mode de vie qui soutient notre santé.
Ainsi, naturellement le corps aura les ressources pour se réparer de lui-même. C’est la loi de l’homéostasie qui dit que tout corps vivant s’il est laissé au repos, revient à son état d’origine. Donc même si vous êtes très malade, et que vous laissez suffisamment votre corps au repos, alors il reviendra à son état d’origine, et notre état d’origine est un état de santé.
Tant que vous êtes vivant, vous pouvez retrouver la santé. C’est aussi simple que ça.
Et pour ce faire, il convient donc de faire des changements progressifs de votre mode de vie.
On va donc commencer par faire des changements d’alimentation, vous pouvez commencer par ajouter des jus de légumes (voici une vidéo que j’ai fait sur ce sujet), ou commencer vos repas par de grosses salades.
Réguler son mode de vie passe par une alimentation saine

C’est quasiment toujours le premier conseil que je donne, car après avoir mangé une bonne salade, on peut ensuite se faire plaisir sur quelque chose de moins sain, donc ce n’est pas difficile a mettre en place, sauf qu’on a moins faim pour les aliments moins sains.
Petit à petit on va donc remplacer la junk food par de la nourriture saine. Et plus vous mangerez sainement, plus vous aurez envie de choses saines. Les jus de légumes ont l’avantage de nous permettre de manger d’énormes quantités de légumes, et sont très chargé en nutriments.

L’activité physique et la méditation en plus de l’alimentation

Aussi, je vous conseille de vous mettre à l’activité physique, ce qui a pour effet de vous faire transpirer, et donc d’évacuer les toxines, de faire circuler la lymphe, travailler le cœur (et le renforcer). Bon je pense que je n’ai pas besoin de faire l’apologie du sport. Le conseil que je peux cependant vous donner c’est d’y aller avec plaisir, donc faites quelque chose qui vous fait envie.
Si la salle de sport avec ses tapis ne vous fait pas rêver, faites du badminton, du tennis, du volley, du yoga, ou de la marche a pied.

L’important, c’est de régulièrement bouger (plusieurs fois par semaine, commencez par une fois par semaine puis augmentez la cadence !).
Enfin, mon dernier conseil serait de vous mettre à la méditation. La pratique de la méditation, je l’ai commencée en janvier, et je vois déjà une différence. Non seulement, elle permet d’évacuer le stress, mais aussi d’être moins réactif à tout ce qui se passe dans la journée (et je parle ici des événements négatifs). Ainsi, on passe moins de temps dans les émotions négatives, car on a plus de recul sur les choses.
J’espère vous avoir aidé !

Merci à Clément pour ces informations précieuses sur l’eczéma ! Je rajoute que vous pouvez consulter mes articles sur les bénéfices du gainage quotidiens ou encore mes conseils pour bien faire les squats. Ces deux activités sont faciles à intégrer à plusieurs reprises dans la semaine car elles ne nécessitent pas de matériel et seulement quelques minutes de pratique pour être efficaces 😉

 

A bientôt,
Julie

Comment choisir la bonne robe sans se ruiner

Bonjour à tous !
Et oui aujourd’hui sujet existentiel comme vous le voyez 🙂
Les beaux jours sont de retour, les affaires d’été ont réapparu dans nos placards et c’est le moment de faire un constat : je dois acheter de nouvelles robes ! Pas que j’en manque, même si je suis assez adepte du « j’ai rien à me mettre » mais j’ai envie de renouveler ma garde robe. Voici mes techniques pour ne pas se ruiner en mettant à jour sa collection de robes.

Pourquoi j’aime tant les robes ?

je pense que vous allez toutes être d’accord avec moi, les robes c’est pratique ET joli ! Et oui, avec une robe, pas la peine d’assortir le haut et le bas c’est un tout en un. Un petit bijou, de jolies chaussures et le tour est joué en quelques minutes. Plus de mari qui râle parce qu’on est en retard !
En plus, une robe peut être tout aussi bien classe que rigolote et elle s’accessoirise si facilement avec une petite ceinture ou un joli vernis à ongles… Bref la robe est le vêtement parfait.

Comment faire pour ne pas en acheter plein

Mon premier conseil est de faire du tri ! Sortir toutes ses affaires d’été, mettre les robes de côté, les essayer, celles qu’on n’a pas mise depuis 3 ans allez hop à donner. Il y a plein d’associations qui seront ravis de les récupérer comme le secours populaire ou la croix rouge. Pour les robes de créateur ou de luxe, il est possible de les revendre sur des sites de type vide dressing pour leur permettre une seconde vie.
Cela permet d’y voir déjà plus clair !

C’est une question d’organisation

C’est comme pour faire la liste des courses alimentaires sans s’écarter des besoins réels. Il ne faut pas les faire quand on a le ventre vide. Pour les robes c’est pareil ! Il ne faut pas attendre d’être émoustillée par les rayons du soleil pour se mettre en quête de la (des) robe(s) parfaites !
Ma technique consiste à partir en repérage dés la fin du mois de février. En effet, les grandes enseignes changent régulièrement de collection et commencent à mettre en rayon des robes constituées de tissus plus légers à cette période.
Ainsi, je me fixe un objectif : j’ai un mariage en Juin, j’ai besoin d’une robe longue corail pour les vacances, d’une robe un peu soirée mais festive tout de même donc à motifs pourquoi pas tropicaux et puis une petite robe noire basique à bretelles qui passe partout sur laquelle on a besoin de mettre juste un petit gilet en fin de soirée.
Cela autorise donc un ou deux craquages en pleine saison, par exemple j’ai adoré le film La La Land avec Ryan Gosling et Emma Stone, cette dernière porte une robe jaune sublime dans la fameuse scène où ils dansent au coucher du soleil, je l’ai repérée sur un site donc je vais craquer !
L’avantage de s’organiser en avance, c’est que l’on remet avec plaisir certaines robes que l’on avait mises de côté la saison passée le tout sans se ruiner tout en faisant de la place dans ses placards.