J’ai testé pour vous les soins ostéopathiques en urgence à domicile !

La difficulté de trouver un ostéopathe en urgence à domicile :

En dépit de la profusion des ostéopathes en France, il est parfois difficile de trouver un thérapeute qui se déplacera en urgence pour soulager nos douleurs, et ce à notre domicile ou sur notre lieu de travail. La situation est plus compliquée quand une douleur aiguë survienne inopinément la nuit.

J’ai souffert d’un lumbago soudain en pleine nuit !

Suite à un lumbago soudain, je me suis retrouvée complétement bloquée, et dans une incapacité totale de bouger, les gestes du quotidien sont devenus alors très compliqué à faire (m’allonger, me mettre debout, marcher…)

C’était un dimanche de nuit. Ne voyant pas la douleur s’estomper, je suis allée sur le moteur de recherche (Google) et lancé une recherche « SOS ostéopathe à domicile en urgence ». Et là, surprise ! Je suis tombée sur un numéro de téléphone d’ostéopathe en urgence 09 72 54 56 88.

J’ai aussitôt appelé ce numéro, je suis tombée sur un opérateur qui m’a rassuré et m’a recommandée de réserver sur leur plateforme www.osteoaparis.fr

J’ai donc suivi ses recommandations et réservé.

Comment se déroule la prise de rendez-vous ?

La réservation est très facile et pratique, elle s’effectue en 3 étapes. J’ai choisi une intervention de nuit en urgence, communiqué mes coordonnées et payé en ligne pour être prise en charge en priorité et bénéficier d’une réduction immédiate de 5 euros.

J’ai reçu un mail de confirmation quelques secondes plus tard suivant ma réservation, qui me confirme la prise en compte de ma réservation et ma prise en charge par un ostéopathe D.O. (Diplômé en Ostéopathie). Quelques minutes plus tard, j’ai reçu un SMS d’un ostéopathe qui me confirme son arrivée chez moi dans 45 minutes pour me soulager et m’a conseillée de préparer un espace pour accueillir la table de pratique et d’appliquer une compresse ou bouillote chaude sur la zone douloureuse pour permettre de détendre les tensions musculaires et faciliter la prise en charge. J’ai suivi ses recommandations et senti une diminution de la douleur (mes muscles devaient sûrement être tendus, ce qui a accentué la douleur qui été déjà due au lumbago)

Comment s’est déroulée la consultation ?

L’ostéopathe est arrivé en moins d’une heure, avec une table pratique, très confortable et des draps d’examen…

Le thérapeute était très sympathique, et très professionnel et pédagogue. L’intervention a duré 1 heure, au début de la consultation, il m’a posée des questions pour connaitre mon état (si c’était la première fois que je consultais un ostéopathe, la dernière fois que j’en avait vu un, si j’avais des problèmes de santé, si j’étais droitière ou gauchère, et si j’étais exposée à porter des charges lourdes quotiennement…). Ensuite, il a procéder à la manipulation de mon corps… Ces manipulations étaient indolores et très douces. A la fin de la consultation j’avais plus mal et j’ai même réussi à remarcher normalement. Et bonus ! J’ai eu droit à des conseils pratiques et exercices à pratiquer au quotidien pour prévenir d’éventuelles affections qui peuvent être un véritable handicap.

Combien coûte une consultation à domicile en urgence ?

Les honoraires sont dégressifs et bien clairs sur le site www.osteoaparis.fr, ils dépendent du jour de la réservation et de l’horaire choisi (jour férié, weekend, le soir, la nuit, de jour, en semaines…) vous bénéficiez d’une réduction immédiate de 5 euros si vous réglez en ligne lors de la réservation. De plus, vous êtes pris(e) en charge en priorité.

Le coût reste extrêmement raisonnable en vue de la qualité du service, le professionnalisme des praticiens, le matériels utilisés qui est très pratique et adapté aux interventions d’urgence à domicile… et surtout le soulagement ressenti à la fin de la consultation.

Je vais refaire appel à ce service sans hésiter !

Etant réticente au début de ma démarche, j’ai vite été séduite par l’esprit professionnel d’osteoaparis.fr. L’ostéopathe était très passionné par son métier, j’ai senti que cela était une véritable vocation pour lui. Je vous le recommande vivement et sans hésitation si vous êtes complètement bloqué(e), ou si vous n’avez pas la possibilité de vous déplacer en cabinet, et surtout quand la douleur survient le weekend, un jour férié ou tard la nuit où trouver un ostéopathe en cabinet est impossible. Faîtes appel à ostéoaparis.fr en contactant le 09 72 54 56 88, ou en réservant votre consultation directement sur www.osteoaparis.fr vous ne le regretterez pas !

 

PS : pour éviter les remarques, non ce n’est pas moi sur la photo ! Je ne me montre pas ou très peu sur le blog….

Choisir une baby-sitter

Bonjour à toutes ( et tous puisqu’il y aussi des garçons qui lissent ce blog parait-il) !

 Vous le savez maintenant, je suis maman à plein temps et je suis comblée par ce rôle. Il y a quand même certains moments où j’aime me retrouver seule avec moi-même (ou avec mon compagnon) et avec un bout de chou, ce n’est pas toujours facile ! C’est pour cela que je fais parfois appel à une baby-sitter. 

Choisir la bonne baby-sitter peut s’avérer compliqué et voilà pourquoi j’ai décidé d’aborder le sujet aujourd’hui et de vous donner tous mes conseils pour choisir la baby-sitter idéale pour vous et votre famille.

 Question de confiance

 Il n’est jamais simple de laisser son enfant entre les mains de quelqu’un que vous ne connaissez pas. Avant tout, et même si cela vous donne l’impression d’être un espion, vérifiez bien les références de la baby-sitter. Est-ce une adolescente de votre quartier ? Parlez avec ses parents ! A-t-elle déjà gardé d’autres enfants ? Interrogez ses anciens employeurs. Est-ce une professionnelle ? Il vous est même possible de « stalker » la baby-sitter sur les réseaux sociaux et de vous faire une idée de sa vraie personnalité. Ce n’est pas très reluisant mais vous allez lui confier la prunelle de vos yeux, alors ça vaut bien le coup de se la jouer un peu enquêtrice, non ?

 Le feeling, ça compte

Assurez-vous que vous n’êtes pas mal à l’aise avec la personne. Si la baby-sitter semble correspondre à vos besoins mais que vous ne vous voyez pas lui confier votre enfant, n’insistez pas. Votre petit bout verrait tout de suite que quelque chose ne va pas et il pourrait alors se montrer infernal avec la baby-sitter. Et c’est votre réputation qui en prendrait un coup. Plus personne ne voudrait garder votre loulou !

Il vous faut discuter de toutes les choses qui vous tiennent à cœur et voir si la baby-sitter partage vos valeurs et votre façon de voir les choses. N’hésitez pas à la mettre en situation. Demandez-lui par exemple ce qu’elle ferait si votre enfant venait à se blesser ou s’il faisait une crise car il veut manger une glace avant le dîner (non, les enfants ne font jamais ça). Et pourquoi ne pas inclure vos enfants ? Prévoyez une rencontre entre vos enfants et les éventuelles candidates et voyez comment ce petit monde interagit.

Faites un essai

Ce n’est qu’à l’usure que vous verrez si la baby-sitter que vous avez choisie est vraiment faite pour vous et votre famille.
Interrogez vos enfants (avec parcimonie car, parfois, nos bébés aiment en rajouter) sur comment se passe les choses avec la baby-sitter. Si elle passe plus de temps sur son téléphone ou devant la TV qu’avec vos enfants et que cela ne vous plaît pas, n’hésitez pas à lui en faire part. Et si pour vous c’est rédhibitoire, il est peut-être temps de prendre une décision difficile et de changer de baby-sitter.

En gros, renseignez-vous sur la personne, posez-lui des questions mais ne soyez pas trop intrusive non plus. Vous verrez, vous allez adorer la personne qui vous permet de prendre du temps pour vous en s’occupant de votre enfant (que vous aimez, soyons d’accord).

 Et vous, comment avez-vous choisi votre baby-sitter ?

Je ne publie pas (encore) de photos de ma merveille. Les très belles photos illustrant cet article proviennent du site Unsplash
Photo by Vanessa Serpas Jenna Norman on Unsplash

J’ai testé pour vous la gamme de produits Ahava

On en parle tellement sur les blogs de beauté, que je me suis mise à parler des produits Ahava à tous les repas de famille à l’approche de mon anniversaire. Du coup, j’ai bien fait car le jour J, j’en avais. Et, je ne regrette pas. Ils se révèlent être une très bonne idée cadeau. Je vais donc vous raconter mon expérience avec cette gamme de produits cosmétiques Avaha sans nulle autre pareille. Pas étonnant, qu’ils soient très prisés d’ailleurs.

Introduction à la gamme de produits Ahava

Mais avant cela, une petite présentation est de rigueur pour celles et ceux (il n’est pas interdit de prendre soin de soi messieurs !) qui ne connaissent pas cette gamme.

Pour commencer, il faut savoir que le mot Ahava signifie « amour » en hébreu. Comment ne pas dès lors succomber au charme. Bref ! Les produits sont réalisés à partir de minéraux – magnésium, sodium et bromure – présents dans l’eau mais aussi de boue – contenant de la dioxine de silicone, du calcium, de l’oxyde d’aluminium notamment – en provenance directe de la Mer Morte située dans le Proche-Orient.

Les raisons qui me poussent à vous en parler

J’ai testé ces produits, piquée au vif par la curiosité au vu de mes nombreuses lectures sur le net. Ces produits ont des vertus relaxantes mais surtout hydratantes. Crème, lotion, huile, shampoing, gel nettoyant ou encore baume après-rasage, les produits traitent, enrichissent et soignent les peaux même les plus déshydratées. Un concentré de minéraux qui conviennent d’ailleurs à toutes les peaux des plus sensibles aux peaux hypoallergéniques.

En somme, des produits qui s’intègrent sans aucune difficulté dans votre rituel de beauté. 

Enfin, même si ces derniers sont très efficaces, ils ne remplacent pas une bonne hygiène de vie – pratiquer une activité sportive régulière, faire une bonne nuit de sommeil, avoir une alimentation saine et équilibrée mais aussi s’hydrater en buvant de l’eau tout au long de la journée – qui permet de garder et de conserver une belle peau.

A bientôt pour de nouvelles aventures beauté.

Un beau projet en famille

Comme je vous le disais, j’ai été un peu absente de ce blog pendant quelques jours ( semaines). Pour ceux qui ne l’ont pas vu, les raisons sont à retrouver ici.
Mais nous revoilà soudés et de nouveaux pleins de projets.  Et parmi eux, il y a forcément des envies de vacances en famille.
Nous sommes en tain de nous occuper d’un prochain séjour en Corse en Septembre où l’on a envie de tester milles et unes choses nouvelles ( comme le fameux vélo électrique Appebike) . Ce sera d’ailleurs le premier vrai voyage pour Robin. Mais nous reviendrons plus tard sur ce prochain voyage en Corse.
Car aujourd’hui, j’ai très envie de vous parler d’un formidable projet que nous avons pour les vacances de Noel ou de Février 2018. Même si on adore le ski, la montagne n’est pas au programme cette année ( ou je sais, on est en juillet et je pense déjà à l’hiver….je suis TRES prévoyante). Au contraire, nous avons envie de soleil et de réunir toute la famille dans un endroit de rêve pour passer un moment tous ensemble.
En discutant avec des amis il y a quelques jours, il nous ont fait part de leur expérience passée en Guadeloupe, pour célébrer les 70 ans d’une maman….et nous avons craqué sur l’idée.
Je vous raconte !

Des vacances de luxe les pieds dans l’eau

D’abord ils nous ont montré les photos du jardin de la maison. C’est simplement le rêve : le jardin est une belle pelouse, avec des cocotiers. Un jacuzzi privé ( pour 4/6 personnes) y est installé à côté de la piscine, et le tout donne sur la mer et le lagon, a seulement 20 mètres !
Et le reste est du même style ! Juste incroyable.

Il s’agit donc d’un petit complexe de 12 villas, situées dans le lagon de Saint François en Guadeloupe. Cette partie de l’île, sur la « Grande Terre » est assez touristique, avec la marina de Saint François, le golf international et l’aéroport. Alors justement, le fait d’avoir un parc privé garanti calme et repos.
Les villas répondent aux doux noms de Villa Boubou, Villa Caraibes, Villa Hamac, Villa Monoi ou encore Villa Bonheur…tout un programme non ?
Elles sont toutes différentes mais elles conservent toutes le même niveau de confort…proche du luxe je dois reconnaitre !

Villas de luxe en Guadeloupe…mais abordables.

Et justement, en regardant les prestations proposées, nous nous sommes tout de suite dit : trop cher pour nous !
Mais en y regardant de plus prêt, comme il s’agit de villas pour 8 ou 10 personnes, voir 12, le prix divisé par unité est finalement bien plus abordable qu’un hôtel 3 étoiles pendant une semaine.

En considérant en plus que les maisons sont parfaitement équipées pour vivre à l’intérieur avec de jeunes enfants, on évite les galères de restaurant ( même si on se fera une ou deux tables créoles) et surtout les soucis de garde pour Robin ( et notre jeune neveu).
De plus, toute la famille sera réunie au même endroit, pour vivre vraiment ensemble cette semaine de rêve, mais de façon assez indépendante quand même. En effet, le fait d’être en villa permet de choisir son rythme sans la contrainte du petit déjeuner de l’hôtel ou de la fermeture du restaurant à l’heure voulue.

Le lagon de Saint François, la bonne solution

Autre énorme avantage des lieux : la situation.
Le lagon de Saint François est parcouru par les alizés en Février. Les garçons veulent absolument se remettre au Windsurf, découvrir le kitesurf et reprendre la plongée sous marine.
Belle maman pratique le golf de façon assidu, et là encore le parcours est accessible à pied.
Et quand à moi, vous connaissez maintenant mon attirance pour les massages, les produits naturels etc…et bien une masseuse thérapeute se déplace dans les villas pour des massages sous les cocotiers.

Et je vais m’arrêter là, parce que depuis quelques jours, plus rien ne nous arrête, on ne trouve que des avantages à ces maisons. Finalement le plus dur est de choisir parmi celle encore disponibles. Car forcément, vous vous doutez bien qu’un tel bon plan est connu par des initiés qui reviennent chaque année.
Nous sommes donc en train de réserver la villa Champagne ( et oui, ca ne s’invente pas). Elle compte 4 chambres immenses pour 8 adultes et les bébés ( 2 à priori). 300 m², un jardin fabuleux, une piscine, un jacuzzi, l’accès à la mer etc… bref que du plaisir.
Et quand en plus, nos amis nous ont dit combien ils avaient été reçu par Nicole et Didier, le couple qui gère les villas, nous n’avons plus hésité. C’est la solution qu’il nous faut pour réunir toute la famille et profiter ensemble de moments trop rares.

En savoir plus sur les villas Lagon.

Je vous propose ici quelques photos venant du site internet de cette location de villa à Saint François en Guadeloupe pour que vous puissiez mieux comprendre pourquoi nous craquons complètement.

Contat :
Villa Lagon à Saint François en Guadeloupe.
Site internet : http://www.villa-lagon-guadeloupe.com/
Tel : 06.90.62.75.74
Mail : info@villaboubou.com

Cet été je loue un vélo électrique en Corse !

Vous vous souvenez quand mon amie Claire était venue vous raconter son séjour sportif en famille ? Eh bien cette idée a fait du chemin dans ma tête et bien que je ne sois pas une grande sportive assidue, depuis on accouchement j’ai repris tranquillement une bonne routine sportive relativement régulière (voir mon article sur comment concilier la vie de jeune maman et le sport).
En cherchant ce que l’on pourrait faire cet été avec ma petite famille pour les vacances, je cherchais une destination soleil et je me suis dit : « mais pourquoi pas la Corse ?! » en tombant par hasard sur le site d’un loueur de vélo électrique original en Corse. Je vous en dis plus dans cet article !

Pourquoi louer un vélo électrique en Corse ?

Si vous êtes déjà allés en Corse, vous avez forcément souffert en apercevant ou en doublant sur les routes tortueuses les cyclistes qui peinent à pédaler presque au ralenti tant ils sont fatigués. En effet, les routes de Corse, « la montagne dans la mer » ont été construites pour respecter la nature, ainsi elles contournent au maximum les montagnes pour ne pas abîmer l’environnement. De ce fait, pour aller d’un point A à un point B, la route est longue, sinueuse et souvent pentue !
C’est précisément ici que l’assistance du vélo électrique prend tout son sens ! En effet, grâce à son petit moteur, les kilomètres défilent sans ressentir la fatigue ni les crampes.

Ne plus choisir entre la mer et la montagne

Un vélo électrique a une autonomie de 120 kilomètres, ça laisse de quoi arpenter la Corse en long et en large ! Aussi, moi qui hésite toujours entre lézarder au soleil au bord de l’eau ou aller chercher un peu de fraîcheur dans les montagnes, là le choix ne sera plus à faire puisque l’on pourra aller partout sans limite en totale liberté !

Un moyen de locomotion pratique et écologique

En Corse l’été il est très complexe de circuler en voiture sans tomber dans les embouteillages. Et par 35 degrés avec des enfants dans la voiture, la situation devienta rapidement invivable et on perd tout le bénéfice de la douce vitamine D accumulée au soleil en détente auparavant.
Pour se garer c’est la même chose, il faut prévoir un budget stationnement mais encore pire il faut trouver où se garer ! Les villes comme Ajaccio ou Bonifacio sont très populaires et les ruelles ne disposent que de peu de places.
En vélo électrique, plus de problème !
De plus, ces vélos électriques ne pollue pas et ne font aucun bruit ! Ils font partie de ces nouveaux moyens de locomotion de l’eco tourisme ou du « tourisme green », comme j’ai lu il y a quelques temps.

Où louer un vélo électrique en Corse ?

La réponse est géniale : partout !
Le loueur dont je vous parle (Appebike) a eu l’intelligence de disposer des bornes de vélos électriques chez plusieurs établissements hôteliers partout en Corse. Ainsi, il suffit de télécharger l’application Appebike pour localiser où sont les bornes, de réserver son vélo, ensuite on reçoit l’antivol numérique (comme ça il n’est plus possible d’en perdre les clés, un stress de moins !) et le vélo est réservé directement sur le lieu d’hébergement des vacances.
C’est pas la belle vie ça !?
Leurs vélos électriques existent aussi bien pour les enfants que pour les adultes et tous les équipements supplémentaires nécessaires sont disponibles à la réception des hôtels et campings partenaires.
J’ai hâte de vous montrer des photos ! Je n’ai pas encore réservé mais ce sera pour fin Août voire début Septembre pour être un peu en décalage avec les grandes vacances scolaires.

Traiter naturellement son eczéma via des thérapies naturelles

Bonjour !

Aujourd’hui j’ai demandé à mon ami Clément de nous parler de son expérience avec l’eczéma. C’est une maladie qui touche de plus en plus de monde, j’en ai moi-même un peu dans les mains et des solutions existent pour le calmer voire l’éradiquer !
Je vous laisse donc avec ses trucs et astuces pour venir à bout de l’eczéma via des traitements naturels.

L’eczéma, comme tout un tas de maladies chroniques est quelque chose de « nouveau ». Cela fait des siècles que nous souffrons de ces maladies, mais ces dernières dizaines d’années, le phénomène s’est amplifié.

De la même manière, l’asthme, et les allergies touchent de plus en plus de personnes. Je suis moi-même atteint d’eczéma et j’ai un bon terrain allergique. Et il n’y a qu’à voir autour de soi le nombre de personnes qui déclarent des allergies.

Un mode de vie délétère

Il faut voir une chose : notre mode de vie actuel ne soutient pas la santé. Et pour moi, comme sur le blog eczema-atopique.com, le plus important est le terrain.
Alors oui, bien sur qu’une huile essentielle ou de l’argile sont excellents pour réparer le corps. Et bien sûr que ce n’est pas le seul moyen. Mais faire une cure de spiruline alors qu’on a un mode de vie totalement délétère est complètement contre-productif.
L’idée, derrière cet article, est de vous faire prendre conscience que nous ne fonctionnons pas de façon optimale pour notre organisme.

  • Nous mangeons n’importe quoi à longueur de temps : des aliments dépourvus de nutriments, très caloriques, très peu digestes et en trop grosses quantités…
  • Nous mangeons dans des conditions difficiles : avec du stress, sur le pouce, sans vraiment prendre conscience de ce que l’on mange
  • Nous buvons aussi de l’alcool, et bien trop de café
  • Nous ne faisons plus aucun exercice : quand avant il fallait battre ses œufs à la main, ou monter les escaliers, on avait un niveau d’activité bien supérieur à maintenant où tout est automatisé
  • La qualité de la nourriture s’est dégradée, notamment pour que les industries fassent plus de profits, et aussi parce qu’on passe plus de temps au travail (donc moins de temps pour cuisiner) donc on fait des choses toutes prêtes
    Retrouver un sommeil réparateur fait disparaître l'eczéma
  • Le sommeil est aussi de plus en plus de mauvaise qualité à cause de nos écrans, du stress, du manque d’activité, et surtout du fait qu’on travaille et qu’on veuille le soir « se détendre » et donc qu’on reste devant la TV à bouffer des cochonneries jusqu’à 1h du matin

Et j’en passe encore beaucoup notamment notre société qui devient individualiste, ce qui entraîne de nombreux conflits à l’heure où le MOI passe avant tout le reste.

Posez vous quelques questions pour retrouver la santé

Alors pour soigner naturellement son eczéma, il faut d’abord se poser quelques questions et faire en sorte d’avoir un mode de vie qui soutient notre santé.
Ainsi, naturellement le corps aura les ressources pour se réparer de lui-même. C’est la loi de l’homéostasie qui dit que tout corps vivant s’il est laissé au repos, revient à son état d’origine. Donc même si vous êtes très malade, et que vous laissez suffisamment votre corps au repos, alors il reviendra à son état d’origine, et notre état d’origine est un état de santé.
Tant que vous êtes vivant, vous pouvez retrouver la santé. C’est aussi simple que ça.
Et pour ce faire, il convient donc de faire des changements progressifs de votre mode de vie.
On va donc commencer par faire des changements d’alimentation, vous pouvez commencer par ajouter des jus de légumes (voici une vidéo que j’ai fait sur ce sujet), ou commencer vos repas par de grosses salades.
Réguler son mode de vie passe par une alimentation saine

C’est quasiment toujours le premier conseil que je donne, car après avoir mangé une bonne salade, on peut ensuite se faire plaisir sur quelque chose de moins sain, donc ce n’est pas difficile a mettre en place, sauf qu’on a moins faim pour les aliments moins sains.
Petit à petit on va donc remplacer la junk food par de la nourriture saine. Et plus vous mangerez sainement, plus vous aurez envie de choses saines. Les jus de légumes ont l’avantage de nous permettre de manger d’énormes quantités de légumes, et sont très chargé en nutriments.

L’activité physique et la méditation en plus de l’alimentation

Aussi, je vous conseille de vous mettre à l’activité physique, ce qui a pour effet de vous faire transpirer, et donc d’évacuer les toxines, de faire circuler la lymphe, travailler le cœur (et le renforcer). Bon je pense que je n’ai pas besoin de faire l’apologie du sport. Le conseil que je peux cependant vous donner c’est d’y aller avec plaisir, donc faites quelque chose qui vous fait envie.
Si la salle de sport avec ses tapis ne vous fait pas rêver, faites du badminton, du tennis, du volley, du yoga, ou de la marche a pied.

L’important, c’est de régulièrement bouger (plusieurs fois par semaine, commencez par une fois par semaine puis augmentez la cadence !).
Enfin, mon dernier conseil serait de vous mettre à la méditation. La pratique de la méditation, je l’ai commencée en janvier, et je vois déjà une différence. Non seulement, elle permet d’évacuer le stress, mais aussi d’être moins réactif à tout ce qui se passe dans la journée (et je parle ici des événements négatifs). Ainsi, on passe moins de temps dans les émotions négatives, car on a plus de recul sur les choses.
J’espère vous avoir aidé !

Merci à Clément pour ces informations précieuses sur l’eczéma ! Je rajoute que vous pouvez consulter mes articles sur les bénéfices du gainage quotidiens ou encore mes conseils pour bien faire les squats. Ces deux activités sont faciles à intégrer à plusieurs reprises dans la semaine car elles ne nécessitent pas de matériel et seulement quelques minutes de pratique pour être efficaces 😉

 

A bientôt,
Julie

Comment choisir la bonne robe sans se ruiner

Bonjour à tous !
Et oui aujourd’hui sujet existentiel comme vous le voyez 🙂
Les beaux jours sont de retour, les affaires d’été ont réapparu dans nos placards et c’est le moment de faire un constat : je dois acheter de nouvelles robes ! Pas que j’en manque, même si je suis assez adepte du « j’ai rien à me mettre » mais j’ai envie de renouveler ma garde robe. Voici mes techniques pour ne pas se ruiner en mettant à jour sa collection de robes.

Pourquoi j’aime tant les robes ?

je pense que vous allez toutes être d’accord avec moi, les robes c’est pratique ET joli ! Et oui, avec une robe, pas la peine d’assortir le haut et le bas c’est un tout en un. Un petit bijou, de jolies chaussures et le tour est joué en quelques minutes. Plus de mari qui râle parce qu’on est en retard !
En plus, une robe peut être tout aussi bien classe que rigolote et elle s’accessoirise si facilement avec une petite ceinture ou un joli vernis à ongles… Bref la robe est le vêtement parfait.

Comment faire pour ne pas en acheter plein

Mon premier conseil est de faire du tri ! Sortir toutes ses affaires d’été, mettre les robes de côté, les essayer, celles qu’on n’a pas mise depuis 3 ans allez hop à donner. Il y a plein d’associations qui seront ravis de les récupérer comme le secours populaire ou la croix rouge. Pour les robes de créateur ou de luxe, il est possible de les revendre sur des sites de type vide dressing pour leur permettre une seconde vie.
Cela permet d’y voir déjà plus clair !

C’est une question d’organisation

C’est comme pour faire la liste des courses alimentaires sans s’écarter des besoins réels. Il ne faut pas les faire quand on a le ventre vide. Pour les robes c’est pareil ! Il ne faut pas attendre d’être émoustillée par les rayons du soleil pour se mettre en quête de la (des) robe(s) parfaites !
Ma technique consiste à partir en repérage dés la fin du mois de février. En effet, les grandes enseignes changent régulièrement de collection et commencent à mettre en rayon des robes constituées de tissus plus légers à cette période.
Ainsi, je me fixe un objectif : j’ai un mariage en Juin, j’ai besoin d’une robe longue corail pour les vacances, d’une robe un peu soirée mais festive tout de même donc à motifs pourquoi pas tropicaux et puis une petite robe noire basique à bretelles qui passe partout sur laquelle on a besoin de mettre juste un petit gilet en fin de soirée.
Cela autorise donc un ou deux craquages en pleine saison, par exemple j’ai adoré le film La La Land avec Ryan Gosling et Emma Stone, cette dernière porte une robe jaune sublime dans la fameuse scène où ils dansent au coucher du soleil, je l’ai repérée sur un site donc je vais craquer !
L’avantage de s’organiser en avance, c’est que l’on remet avec plaisir certaines robes que l’on avait mises de côté la saison passée le tout sans se ruiner tout en faisant de la place dans ses placards.

Gainage : mes astuces pour tirer le meilleur de la planche

Le gainage aussi appelé la planche est un exercice de sport à la portée de tous dans le sens où il ne nécessite aucun matériel, seulement de la motivation !
Comme vous le savez déjà, j’aime partager avec vous mes astuces de la vie quotidienne et j’essaye de conserver une bonne forme physique tout en ne me privant pas des plaisirs de consommer de bons produits.

Comment faire la planche ?

Le but est de gainer la zone abdominale en contactant les muscles du ventre mais en faisant travailler également le dos, la respiration, les bras, les fessiers et les jambes. Le gainage est un exercice très complet et rapide à mettre en pratique, de plus les résultats apparaissent rapidement et son durables si il est pratiqué au quotidien !

Comment se positionner pour la planche ou le gainage ?

Il suffit de s’installer parallèlement au sol en reposant sur les pointes de pied et les avant bras. Il est conseillé d’écarter ses bras de la largeur de ses épaules pour moins ressentir son poids et contracter les cervicales de manière trop brutales.
Les jambes doivent être également un peu espacées de largeur de hanche ou moins, le tout est de trouver une position confortable puisque le but est de ne pas la quitter pendant plusieurs minutes.

Combien de temps faut il tenir la position ?

Il n’y a pas de temps réglementaire, c’est en fonction de chacun. Il existe sur Facebook souvent des challenges pour se motiver à plusieurs à faire des défis où la durée augmente crescendo. Mais il est aussi efficace si on trouve son rythme de croisière par exemple 2 minutes tous les jours, à condition de le faire tous les jours !

Quel est le meilleur moment pour se gainer ?

Encore une fois, c’est en fonction des disponibilités de chacun, je suis maman, j’ai une vie active et je me débrouiller pour faire la planche 2 minutes tous les matins avant ma douche. Je suis tranquille dans la salle de bain, je ne peux pas être « dérangée » et je peux ainsi mettre une musique qui suit mon rythme cardiaque pour caler ma respiration.
Mais cela peut-être en rentrant du travail, avant de se coucher… Le gainage ou la planche renforce aussi les capacité respiratoires, cela peut être donc un bon moyen de faire circuler l’air avant de dormir en se libérant du stress de la journée.

Les effets du gainage quotidiens sur le corps

Pratiquer des exercices de renforcement musculaire permet d’améliorer ses capacités physiques et même d’allonger l’espérance de vie de 10 ans selon certains blogs !!! Alors pourquoi s’en priver ?

Améliorer sa posture

Gainer sa ceinture abdominale permet de renforcer de nombreux muscles ainsi que la colonne vertébrale. Nombreux d’entre nous passent la journée assis devant un ordinateur ou derrière un bureau, cela n’est pas bon pour le dos qui n’est pas stimulé. De plus, on a souvent tendance à se courber en avant ou s’asseoir de travers et notre corps prend ainsi de mauvaises habitudes dont il est difficile de se détacher.
Faire la planche oblige le corps à se tenir de façon droite et stable, elle réaligne les vertèbres et muscles l’intégralité du dos et des abdominaux.
Naturellement, votre posture assise et debout sera améliorée grâce aux muscles toniques qui vont permettre de soulager les trop sollicités cou, épaules et poitrine.

Réaliser plus facilement des abdos

Si vous avez du mal à faire des abdominaux classiques, le gainage peut vous aider. En effet, son travail très complet facilitera la levée du corps grâce à une meilleure gestion du poids de celui-ci. En plus des abdominaux, les muscles tonifiés sont : le muscles transverse, le muscle oblique de l’abdomen, le grand droit du dos et les fessiers.
Je ne sais pas si faites le même constat mais depuis que je fais du gainage j’arrive plus facilement à soulever des charges plus lourdes sans souffrir. Car j’arrive plus facilement à soulever le poids de mon corps en le répartissant équitablement sur mes divers muscles.
ces muscles tonifiés, vous aurez non seulement des formes plus harmonieuses mais vous aurez moins de chance d’avoir des blessures au niveau du dos et de la colonne.

Augmenter les capacités de son métabolisme

Le gainage est si complet qu’il fait travailler tous les muscles et fait donc brûler plus de calories en même temps ! Et petite astuce, faire quelques minutes d’exercices avant ou après le travail permet d’avoir plus d’énergie et de réguler ses capacités cardiovasculaires.

Améliorer sa souplesse

Le gainage permet d’étirer en douceur et en profondeur les muscles et cela a un impact sur la souplesse des membres qui seront plus flexibles sans douleur. Ainsi les clavicules, les épaules, les omoplates et les muscles ischio-jambiers seront plus souples jusqu’au bout de vos orteils !

Gagner en équilibre

Si vous ne parvenez pas à tenir en équilibre sur une seule jambe c’est parce que vous ne serrez pas assez vos abdominaux. Quand la ceinture abdominale est gainée, le ventre est également plus tonique, il empêche de pencher en avant en maîtrisant la répartition de son poids.

Les bénéfices psychologiques du gainage

Au-delà des constats purement physiques, la planche ou le gainage joue un rôle primordial sur la détente des nerfs et du stress. De ce fait, faire du gainage rend de bonne humeur ! Lorsque l’on reste assis, les muscles deviennent raides et les jambes lourdes. Pour dénouer ces tensions et diluer l’anxiété accumulée dans la journée, le gainage peut être très efficace.
Alors pourquoi pas essayer d’en faire 2 minutes le matin et 2 minutes le soir pour commencer ? Certains arrivent même à tenir 15 minutes d’affilée ! Attention cependant il est conseillé d’y aller progressivement pour ne pas s’essouffler les premières fois et être dégoutté de l’exercice et ne plus essayer.

Donnez moi vos temps en commentaire 😉

Le détatouage pour supprimer un tatouage

Il peut arriver que même si la décision de se faire tatouer était évidente sur le moment quelques années plus tard le tatouage soit un regret. Mauvais emplacement, pas pratique pour le travail, dessin difficile à assumer, changement de compagnon (et oui)… Il est possible de réaliser un détatouage c’est à dire de le faire disparaître mais cela coûte cher et est relativement douloureux. Je vous dis tout dans cet article.

Le détatouage au laser

Il n’y a qu’une méthode pour gommer un tatouage efficacement c’est le laser. En effet, cette méthode fonctionne comme pour l’épilation définitive et va chercher le pigment sombre au niveau du derme pour le neutraliser définitivement. Au lieu de brûler le bulbe du poil, le faisceau du laser efface point par point chaque injection d’encre qui a été réalisée pour graver le tatouage dans la peau.

Des tatouages plus durs à effacer que d’autres

Si certains tatouages peuvent être retirés en une séance comme avec un coup d’effaceur (le rêve), ce n’est pas le cas de certaines pièces plus complexes qui nécessitent plusieurs passages.
C’est le cas sur les grands tatouages qui recouvrent une partie entière du corps ou pour les tatouages très remplis (beaucoup de pigments à retirer un à un). De même, les tatouages réalisés dans des salons de tatoueurs sont en général plus difficiles à retirer car plus riches en pigments. Cela se voit avec les années, un tatouage « amateur » a tendance à passer et à se ternir avec le temps, parfois même il nécessite des retouches.
Plus le tatouage est complexe (grand, coloré, profond) plus il faudra de séance pour permettre à la peau de cicatriser entre temps car le passage du laser irrite l’épiderme qui nécessite d’être bien hydraté entre deux séances.

Combien coûte le détatouage

Lors du premier rendez-vous, le médecin esthétique estime le nombre de séances à réaliser au cas par cas. Il réalise un devis que vous êtes en droit de refuser mais dans ce cas… vous gardez votre tatouage !
Une amie m’a raconté que pour un tout petit tatouage fait en été sur un coup de tête qui lui avait couté 50€ (un petit soleil sur le coup de pied) elle en a eu pour 5 séances de détatouage ! Et une séance coûte environ 120€, donc 600€ plus les 50€ de départ ça fait cher le souvenir de vacances !
Je ne saurai que vous conseiller de vous pencher sur le cas des tatouages éphémères ou semi permanent. Ce ne sont pas des décalcomanies pour enfant, certains sont très réalistes, demandez conseil dans un vrai salon de tatoueur, vous pouvez même faire réaliser votre propre design. Si vous êtes indécise comme moi, ce’st, je pense, la meilleure option avant de passer à l’acte définitivement.

Le tatouage

Si aujourd’hui le tatouage est considéré comme un accessoire de mode, autrefois il montrait des signes d’appartenance à un groupement d’individus et exprimait des valeurs plus sérieuses. Revenons sur l’histoire du tatouage et ses principes.
J’hésite depuis longtemps entre deux motifs mais c’est aussi parce que le monde du tatouage était obscur pour moi. Avant de passer à l’acte j’ai souhaité me renseigner et j’ai fait quelques découvertes, que je partage aujourd’hui avec vous.

Les origines du tatouages

Commençons par un peu d’histoire. Le mot « tatouage » a été inventé en Océanie. Là bas le terme « tatau » signifie « dessin gravé dans la peau » a dérivé en « tatoo » en anglais puis « tatouage » en français.
A la base se faire tatouer était destiné aux membres d’une tribu ou d’un groupement pour se reconnaître entre eux.

Le principe du tatouage

Le tatouage est l’action d’injecter de l’encre dans la peau pour y créer un dessin indélébile. Plus précisément, la peau est composée de trois couches, l’encre est injectée au niveau du derme (juste sous l’épiderme en surface). En effet, si les pigments ne sont pas injectés en profondeur et restent au niveau de l’épiderme, le renouvellement cellulaire les élimineraient en une semaine !

Se faire tatouer, est-ce que ça fait mal ?

Tout dépend de la zone qui est tatouée. En effet, les endroits les plus sensibles à la petite aiguille sont ceux où la peau est la plus fine et où il y a moins de muscle. Par exemple dessus du pied est très douloureux.

Les risques sanitaires lors d’un tatouage

Cela est de plus en plus rare mais il existe des salon de tatoueur où la propreté n’est pas la priorité et de ce fait il est possible de contracter une infection lorsque l’on se fait tatouer. Cependant, les services d’hygiène procèdent à des contrôles drastiques des cabinets de tatouage afin de vérifier que les règles d’asepsie sont bien respectées.

Les choses à savoir avant de se faire tatouer

C’est une évidence mais il convient de le mentionner : un tatouage est définitif ! Enfin presque, pour le faire retirer il faut passer sous le faisceau du laser pour se faire faire un « détatouage« . Cela est douloureux et coûte très cher !

Et sur le plan clinique ?

Tout le monde a entendu parler du fait qu’une péridurale est infaisable sur une personne qui possède un tatouage en bas du dos. Aussi, si vous vous êtes faite tatouer dans votre jeunesse et que maintenant vous êtes enceinte eh bien vous allez souffrir à l’accouchement.
Bonne nouvelle : c’est une idée reçue ! En effet, il a été prouvé que non réaliser une piqûre à travers un tatouage ne transfère pas de pigment dans les enveloppes méningées.
Malheureusement et dans un souci de respect de la santé de la future maman, certains anesthésistes ne souhaitent tout de même pas prendre le risque et refusent catégoriquement la péridurale aux femmes enceintes tatouées en bas sur les reins.

Je ne suis toujours pas décidée mais au moins je suis rassurée sur certains point 🙂