Les (bonnes) nouvelles concernant le cancer du Sein

Ce week-end, j’ai passé quelques heures chez mon amie Isabelle.
Cette fille est d’une énergie folle, communicative, et bienfaisante. Pourtant Isabelle a connu des moments difficiles dans sa vie de femme avec le dépistage d’un cancer du sein il y a 4 ans.  Heureusement pour elle, sachant qu’elle était une candidate potentielle vu son hérédité, elle faisait partie de ses femmes qui ont toujours énormément surveillé les facteurs à risque. Pris à temps, le cancer d’Isabelle n’est plus qu’un (très) mauvais souvenir.
Mais si je vous parle de cela ce soir, c’est parce que j’ai profité de ce temps passé avec elle pour l’accompagner dans son action pour l’association « Octobre Rouge » et parler avec elle des progrès fait dans le traitement de ce qui continue à tuer tellement de femmes.

Des progrès dans l’accompagnement et le dépistage.

Tout d’abord un chiffre m’a vraiment effrayé : 54 000 nouveaux cas chaque année dépistés en France !
Mais les progrès évoqués par Isabelle permettent de parler de « progrès ».

Tout d’abord dans le pronostics

Les tests qui permettent de découvrir les tumeurs sont de plus en plus précis. L’analyse de la tumeur après biopsie est elle aussi plus efficace. Cela rend les protocoles plus « faciles » à estimer et de mieux appréhender les étapes suivantes

Des progrès dans le traitement

De très gros progrès sont attendus dans la prise en charge des cas les plus lourds. Surtout concernant les traitements par hormonothérapie très difficile a supporter et pourtant indispensable dans certains cas

Des progrès dans la chirurgie

Comme pour Isabelle, un dépistage précoce permet un traitement plus efficace et moins difficile à supporter. On nous a parler du protocole de dépistage  » diagnostic en 1 jour » dont le principe est de raccourcir la chaine de décision pour agir plus vite. Cela réduit les risques d’ablation totale par exemple. La chirurgie esthétique et la chirurgie reconstructrice a elle aussi fait des progrès fous avec une meilleure prise en charge de l’aspect psy de la féminité. Les techniques de chirurgie mammaire par injection de graisse sont aussi en très net progrès permettant des poitrines très naturelles post opération ( c’est le cas d’Isabelle qui possède une poitrine très sexy !)

Des progrès dans le dépistage des récidives

Ainsi, le but est de pouvoir détecter des traces de cellules malades via des signaux dans les prises de sang !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *