Epilation à la cire ? Aïe, ça brûle !

Selon le vieil adage, il faut souffrir pour être belle. Alors si on veut bien passer par la case beauté, en revanche, on préfère éviter la douleur. Pourtant, cela arrive souvent : Quelle femme pratiquant pour la première fois, ou n'étant pas expérimentée dans l'épilation à la cire ne s'est pas déjà brûlée ? 

Que faire en cas de brûlure à la cire ? 

Si vous souffrez d'une brûlure à la cire, vous allez voir qu'il existe plusieurs moyens efficaces et dont vous pouvez disposer facilement pour soulager la douleur et soigner votre brûlure. Déjà, dans un premier temps, il est urgent de rafraîchir la peau sous l'eau froide. 15 ou 20 minutes devraient suffire, mais n'hésitez pas à laisser la peau brûlée plus longtemps si vous sentez que cela n'est pas assez. L'eau froide, au contact de la cire la durcira; ce qui la rendra plus facile à enlever. Quand on souffre, ce n'est pas négligeable de s'éviter des douleurs supplémentaires ! Une fois la cire enlevée, vous pourrez constater l'étendue des dégâts. Pour plus de précautions, remettez la peau exposée sous l'eau froide. 

Des plantes efficaces pour soigner les brûlures à la cire.

Peut-être en avez-vous chez vous, parce qu'elle est très tendance et ses bienfaits ne sont plus à démontrer : l'aloe vera ! Si, vous savez, cette plante à feuilles épaisses. Eh bien, si vous en avez une chez vous, il vous suffit de couper une feuille en deux et d'appliquer l'espèce de gélatine qui en sort, directement sur la peau abîmée. Cicatrisante, apaisante, réparatrice, l'aloe vera a tout bon pour guérir une brûlure à la cire. Si vous êtes adepte des produits de beauté à faire vous-même et que vous vous aimez au naturel, vous possédez sans doute de l'huile essentielle de rose. Appliquée généreusement sur la peau brûlée, elle formera une couche protectrice grasse qui favorisera la cicatrisation. Un sachet d'infusion à la camomille peut également faire l'affaire. Laissez infuser longtemps, laissez tiédir et appliquez le sachet directement sur la peau. Bien entendu, protégez votre peau et répétez ces soins aussi longtemps que nécessaire jusqu'à disparition complète de la lésion.

La chirurgie esthétique nous aide à appréhender la vie sous de meilleurs auspices

La chirurgie esthétique est un domaine de plus en plus prisé en France, mais aussi dans le monde entier. L’image que l’on renvoie aux autres, aujourd’hui, nous domine, et le regard des autres ou notre propre reflet reste assez difficile à vivre, surtout pour certaines personnes, qui n’arrivent pas à s’assumer, même si leurs défauts sont très minimes, voire à peine visibles. Dans ce cas là, notre reflet peut poser problème, surtout envers nous-mêmes, c’est la raison pour laquelle, certains individus pensent à la chirurgie esthétique pour gommer leurs défauts.

La chirurgie peut nous aider à avoir une vie meilleure

Notre bien-être est important, c’est pourquoi pour vivre bien, nous devons nous sentir bien avec nous-mêmes. Pour cela, nous pouvons nous faire aider par un chirurgien esthétique, qui pourra corriger nos défauts. Que nous voulions une abdominoplastie, une liposuccion, mettre des prothèses mammaires, une rhinoplastie, des soins anti-âge du visage ou autres, nous pourrons compter sur le professionnalisme et les compétences d’un chirurgien et de son équipe médicale.

Nous savons que le physique est important de nos jours, alors grâce à un expert, nous pourrons nous sentir mieux dans notre corps et dans notre esprit. Cela nous apportera un certain bien-être, qui est loin d’être négligeable si nous désirons changer, et avancer vers une vie meilleure.

Des spécialistes à nos côtés

Quelle que soit notre demande, nous serons entourés par une équipe médicale complète, expérimentée, et par un chirurgien dont la réputation n’est plus à faire. Les services proposés s’adapteront en fonction de nos soins, et tout sera fait pour que nous nous sentions au mieux. Alors si nous souhaitons une réduction mammaire, une greffe de cheveux, un lifting ou autres encore, nous pourrons en discuter avec notre chirurgien esthétique lors d’un premier rendez-vous.

Nous pourrons alors discuter de notre projet, et lui seul, sera en mesure de répondre à nos questions et de nous informer comme il se doit sur l’intervention à réaliser. Grâce à un matériel performant et très sophistiqué, nous pourrons profiter du meilleur de l’établissement, qui est agrée pour la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique et des talents de tout le staff médicale.

Bio jusqu’à la racine des cheveux

Avec toutes les actualités qui sont tombés au niveau des perturbateurs endocriniens au niveau des cosmétiques de plus en plus de personnes essaient de repartir vers des produits plus sains ou moins risqués pour la santé. Le but n'est plus de paraître, mais vraiment d'allier le bien-être dans le respect de l'environnement et qui ne nous mette pas en danger. 

Le Bio est partout

Et oui, il ne concerne plus uniquement l'alimentaire, on en trouve dans tous les rayons de nos supermarchés et les cosmétiques ne sont pas en reste. Nombreuses sont les enseignes qui se spécialisent dans ces produits bien sous tout rapport. Mais qu'est-ce que c'est exactement ? Pour avoir le droit d'apposer le logo qui signale un produit « bio » il faut que toutes les étapes de production répondent aux réglementations du label « AB ». 

Un secteur qui s'installe doucement, mais sûrement concerne le soin de nos cheveux. On penserait que c'est un concept précurseur dans le milieu cosmétique pourtant si l'on y réfléchit bien comment faisaient-ils y a quelques siècles de ça ? C'est un retour aux sources, telles que la coloration au henné utilisée par nos ancêtres et qui vient tout droit du Moyen-Orient sa réputation n'est plus à faire.

Le DIY

Do it yourself, le fait maison pour la traduction est une communauté qui prend de l'ampleur sur les réseaux sociaux et dans les médias. Dans l'idéal, utiliser des produits naturels dont vous avez connaissance de la composition. La plupart des recettes sont de base des trucs et astuces de nos Grands-mères, attention cela dit à ne pas faire tout et n'importe quoi, certains produits sont à manipuler avec beaucoup de parcimonie comme les huiles essentielles par exemple. Le but n'étant pas de causer du tort à votre peau ou vos cheveux, mais bien de vous sentir bien sans nuire à votre santé ni à l'environnement.

Médecine esthétique : comment repulper et lisser la peau

La médecine esthétique a pour finalité d’aboutir aux mêmes résultats que la chirurgie esthétique. Elle permet de repulper la peau, mais aussi de lisser la peau. De ce fait, elle constitue donc une meilleure alternative. Mais comment s’y prend-elle ? Zoom sur ces procédés et pratiques dans cet article.

La médecine esthétique

C’est une spécialité regroupant l’ensemble des actes médicaux ayant pour objectif l’amélioration de l’apparence physique d’une personne. Pratiquée dans des centres comme celui à voir ici, elle agit soit de façon préventive ou en complément d’une chirurgie.

Elle s’adresse le plus souvent à des patients en âge adulte souhaitant lutter contre l’effet du vieillissement précoce ou désirant rester jeune.

On peut avoir recours à la médecine esthétique à la suite d’un traitement chirurgical mutilant ou encore d’un accident. Elle peut vous être aussi utile, lorsque vous êtes gêné par un aspect disgracieux de votre physique.

Les pratiques pour repulper une zone de la peau

La solution pour combler les rides qui envahissent une peau, c’est de repulper son grain de peau. Pour y arriver aujourd’hui, les praticiens font de plus en plus usage des injections d’acide hyaluronique. Contrairement à ce qui se faisait par le passé, cette technique a la particularité d’offrir aux patients des résultats naturels.

Toute une variété de produits et de gestes bien ciblés par la médecine esthétique permettent de repulper la peau et de lisser la peau tout en garantissant un résultat sur-mesure pour tout âge.

D’autre part, certaines zones nécessitent l’injection des produits plus fluides. De même, compte tenu des besoins de la peau, une injection de skinbooster ou de mésolift sera nécessaire pour l’hydrater en profondeur et la repulper.

Rendre une peau lisse

Pour aboutir à de bons résultats, des machines et d’autres équipements sophistiqués sont conçus chaque jour. Malheureusement, les résultats ne sont toujours pas à la hauteur des espérances.

Étant donné que tous les patients n’ont pas la même anatomie, la médecine esthétique ne peut faire usage d’une seule technique pour résoudre tous les problèmes. En effet, la peau est constituée de plusieurs couches :

  • L’épiderme
  • Le derme et
  • L’hypoderme.

Pour aboutir à de bons résultats, il convient donc de prendre en compte chacun de ces strates avec des soins adaptés à chaque niveau cutané.

On pourra ainsi faire usage de peelings pour faire peau neuve et de la radiofréquence pour restructurer le derme.

Vous souhaitez connaître des astuces pour prendre au quotidien de votre peau ? Découvrez les Histoires de Léa.

Les avantages liés à cette pratique

Contrairement à la chirurgie, la médecine esthétique vous épargne de l’anesthésie générale ainsi que des cicatrices.

La médecine esthétique a recours à des gestes médicaux privilégiés, puisqu’ils sont considérés comme non invasifs. Le plus, c’est que les résultats sont quasiment identiques : repulper la peau et lisser la peau.

Elle est moins lourde que la chirurgie esthétique et implique beaucoup moins de risques. Vous pourriez ainsi reprendre vos activités dans la même journée. Aussi, quelles que soient les techniques utilisées, les résultats obtenus sont réversibles.

Ici, l’intervention se résume en des gestes simples tels que les injections, l’usage du laser, des peelings ou encore de l’épilation.

Le prix

En France, les tarifs de la chirurgie esthétique varient entre 1500 et 10 000 euros. Tout dépendra du type de traitement, de la qualité des services et du praticien choisi.

La médecine esthétique, quant à elle, propose des tarifs nettement plus bas. Ils varient en fonction du type de soins et des injections requis. Compte tenu de vos besoins, certaines séances coûtent entre 50 et 80 € tandis que le coût des injections est à partir 200 euros.

Notez que c’est une meilleure alternative, permettant aux patients d’avoir des résultats immédiats. Il faudra juste établir un programme de traitement avec son médecin tout en prenant en compte : ses besoins, ses disponibilités, ses priorités et son budget.

Réussir son maquillage de fêtes

Les fêtes de fin d’année sont à nos portes ! Arrive enfin le moment tant attendu de faire la fête entre amis ou en famille. Et voilà le moment de vous faire une beauté.
Aujourd’hui, je vous donne tous mes conseils pour avoir un maquillage de fêtes parfait et ne pas avoir à rougir lorsque vous montrerez vos photos.

Quelles sont les tendances maquillage pour les fêtes ?

Cette année, il y a deux grandes tendances make-up qui se détachent : le smoky-eye (ou oeil charbonneux) revisité et le doré. Si le smoky classique noir ou gris est toujours tendance, vous pouvez le moderniser un peu et opter pour de nouvelles couleurs comme le prune, le bleu nuit ou le cuivre. Cette dernière est d’ailleurs LA couleur du moment, comme toutes les nuances de doré. Pour les fêtes, osez le fard à paupières or, un petit voile de blush irisé et un rouge à lèvres rosé, pour les plus discrètes, ou rouge carmin pour un peu plus d’audace.

Rappelez-vous qu’il faut vous maquiller les yeux en fonction de leur couleur. Vous avez les yeux bleus ? Optez pour des teintes jaune ou orangée. Si vous avez les yeux verts, pourquoi pas choisir du bleu nuit ou du bleu violet ? Pour les yeux marrons, vous avez plus de chance, car toutes les teintes vous vont. Evitez le smoky trop foncé qui a tendance à éteindre votre regard.

Comment se maquiller le jour J ?

Avant toute chose, il faut soigner votre teint. La veille, faites-vous un petit gommage doux du visage. Cela éliminera toutes les peaux mortes et impuretés qui étouffent votre peau.

N’oubliez pas non plus les sourcils ! Bien épilés, ils définissent votre regard.

Pour bien commencer son maquillage, il faut apposer de l’anti-cernes sous vos yeux et sur les éventuelles petites imperfections à camoufler. Passez ensuite au fond de teint. Liquide ou en poudre, tout dépend de votre type de peau et de vos préférences. Petit conseil : toujours utiliser un pinceau pour appliquer le fond de teint. Le résultat sera plus naturel, plus unifié et moins “plâtre” que si vous utilisez vos doigts.

Pour unifier le teint et corriger les brillances, appliquez ensuite une poudre minérale qui est plus légère qu’une poudre compacte ou terre de soleil classique. Appliquez-la au gros pinceau poudre par mouvements circulaires en plusieurs couches, jusqu’à obtenir la couvrance nécessaire.

Pour maquiller vos yeux, que vous partiez sur un smoky ou sur du maquillage doré, commencez par appliquer une nuance de fard à paupières plus claire jusqu’au sourcil avec un gros pinceau. Ensuite, avec un pinceau plus petit, déposez la couleur plus foncée, d’abord au ras des cils inférieurs et supérieurs puis sur la paupière mobile en prenant soin d’étirer doucement la matière.

Pour un maquillage de star

Vous voulez un vrai maquillage de star mais votre fard à paupières a tendance à couler au bout de quelques heures ? Pour éviter ces petits désagréments, étalez une base sur vos paupières. Quelques produits du style Primer Potion d’Urban Decay ou Prime Time de bareMinerals font des miracles.

Pour un vrai regard de star, rien de tel que l’eye-liner ! Tracez un trait fin le long des cils en remontant ensuite légèrement vers le haut au coin externe de l’oeil. Pour être encore plus tendance, choisissez un eye-liner coloré et même pailleté. Si vous partez sur un smoky brun ou bleu, préférez un liner or. Si vous optez pour un fard à paupières doré, le top du top reste le liner bleu.

 

Sources photos : Pexel

Quels sont les bijoux qui plaisent le plus aux femmes ?

Les fêtes de Noël arrivent à grands pas, et si vous êtes comme moi, vous cherchez le cadeau idéal. J’en suis sûre qu’offrir un bijou est la garantie de faire plaisir à la personne qui le reçoit.
Néanmoins, le choix du bijou peut s’avérer délicat tant ceux-ci sont nombreux en formes et en styles. Voici quelques-uns de mes conseils pour choisir le bijou qui plaira à coup sûr à l’élue de votre cœur.

Un bijou pour une grande occasion

bijou femme

Bijou féminin par excellence, la bague est un cadeau extrêmement apprécié car très symbolique. Traditionnellement offerte lors des grandes étapes de la vie d’un couple telles que fiançailles ou mariage, elle est l’un des bijoux favoris des femmes et peut bien sûr être offert à Noël. Il ne reste plus qu’à choisir la forme : un anneau travaillé, une bague avec une pierre personnalisée ou plusieurs anneaux fins pour réaliser une accumulation ! Par exemple, pour déclarer votre flamme, pour marquer plusieurs années d’amour ou même à l’occasion d’une naissance, je pense que c’est une très bonne idée.
Dans ce dernier cas, le bijou représentera alors symboliquement l’enfant à naître et acquerra une grande valeur sentimentale aux yeux de votre compagne. Dans tous les cas, la bague symbolise l’amour. En offrir une, j’en suis certaine, touchera en plein cœur la femme à laquelle vous l’offrirez !
Les bijoux personnalisés, comme l’indique cet article sont toujours une bonne idée.

Un bijou marquant pour prouver votre attachement

Les colliers ou pendentifs sont des bijoux plus imposants et plus voyants, ce que je préfère en tout cas. Lorsque je porte un collier avec pendentif, on les remarque immédiatement. Rares sont les femmes qui n’en portent pas, car ils donnent ce petit plus élégant à une tenue. Sans l’un ou l’autre, j’ai toujours l’impression qu’il manque quelque chose à ma tenue, tant ils sont emblématiques de la féminité.
Ainsi offrir un collier donnera l’occasion à la femme à qui vous l’offrez d’afficher fièrement votre cadeau sur elle, aux yeux de tous, contrairement à d’autres bijoux exposés à des endroits plus discrets. Ils sont donc parfaits pour les femmes qui assument totalement leur féminité et sont très sophistiquées. Mais il en existe également de très raffinés et simples pour les femmes plus réservées dans leur apparence. Quel que soit leur style, le collier et le pendentif sont des bijoux que j’apprécie particulièrement et qui sont de toute façon très appréciés des femmes.

Un bijou discret pour les femmes de votre entourage

Enfin, parmi tous les bijoux qui existent, les boucles d’oreilles et bracelets sont les plus discrets. Cette caractéristique ne les empêche nullement d’être appréciés. Ils sont un peu moins symboliques et imposants que les autres bijoux que j’ai déjà cité et seront ainsi parfaits à offrir à votre sœur, votre mère ou encore votre fille. Un bracelet peut être porté à tout âge.
Une jeune fille ou une femme appréciera tout particulièrement de pouvoir personnaliser ses bijoux grâce à des charms, très en vogue actuellement. Quant aux boucles d’oreilles, beaucoup de femmes comme moi en possèdent toute une collection et aiment en changer chaque jour. En offrir une paire dont la couleur est coordonnée à celle des yeux de la femme à laquelle vous l’offrez est une attention très délicate qui plaira énormément !

Savon soir : on ose l’utiliser sur le visage ou pas ?

Pour cet article, j’avais envie de laisser la parole à ma copine Lisa qui revient tout juste de ses vacances au Maroc. Là-bas, elle a découvert un secret de beauté incroyable, et on ne pouvait pas laisser passer cette occasion de faire un article de blog à ce sujet !

Lorsqu’il s’agit de traiter la peau du visage, il vaut mieux toujours être méfiant dans un premier temps. En effet, notre épiderme du visage est particulièrement sensible. Un soin peut très rapidement irriter la peau et les dommages être considérables.

Sans oublier que certaines personnes développent plus facilement des allergies sur la peau de leur visage, alors que le même soin appliqué sur le reste de leur corps ne leur pose aucun souci particulier.

Dans cet article, je vous conseille sur l’utilisation du savon noir, et s’il est possible de l’ajouter à notre routine soin du visage ou non.

Un produit 100% naturel

Le savon noir tire sa couleur sombre des olives noires du Maroc, qui sont ensuite broyées finement avant d’être mélangées de nouveau à l’huile d’olive. Ce produit 100% naturel est un utilisé traditionnellement au sein des hammams.

On l’utilise en gommage sur l’ensemble de la peau, que l’on frotte vigoureusement avec un gant pour éliminer les peaux mortes. Le savon noir est donc un puissant exfoliant qui permet de libérer la peau de toutes ses impuretés.

Très apprécié par les femmes marocaines, dans leur routine de soin, ce produit miracle pour la peau fait le bonheur des peaux abîmées qui redeviennent instantanément douces. J’ai eu la chance de le tester directement au Maroc, et je peux vous dire que je suis ravie du résultat sur ma peau !

Savon noir sur le visage, on ose ou pas ?

Si le savon noir s’applique sur toute la peau du corps sans problème, il faut toutefois être plus prudent avec les peaux du visage. Nous vous conseillons de faire confiance à des formules spécialistes du savon noir comme celle que vous pouvez trouver sur le site maroc-argan.fr. Sur ce site, le savon noir est fabriqué selon la recette traditionnelle marocaine, sans ajout de produit chimique. Vous pourrez plus facilement faire confiance à la composition de ce produit.

Le grand avantage de ce produit est que son pH est neutre, donc il se révèle très doux pour la peau. Nous vous conseillons d’éviter de passer du savon noir près des muqueuses, autour de la bouche et des yeux au risque d’irriter ces zones du visage qui sont particulièrement sensibles.

D’autres conseils pour appliquer le savon noir à lire ici.

Quels sont les bénéfices du savon noir ?

Si, comme moi, vous faites le test du savon noir, vous allez vous rendre compte dès la première utilisation qu’il est bénéfique pour votre peau. En effet, il fera le bonheur des peaux sèches à très sèches, grâce à sa composition à base de noyaux d’huile d’olive et d’huile d’olives. Ses propriétés hydratantes sont reconnues, de même que son appart en vitamine E, qui permet de lutter contre le vieillissement cutané et cellulaire.

Je vous conseille, pour pouvoir profiter pleinement de ses bienfaits, de réaliser un gommage une fois par semaine. Attention cependant, veillez à vous hydrater en profondeur une fois vous être séchées. La peau est en effet débarrassée des peaux mortes, elle est donc plus sensibilisée aux agressions extérieures comme les morsures du froid ou au contraire le contact avec une eau trop chaude.

Plus de conseils pour les soins de visage femme et homme à retrouver ici.

Personnellement, je vous recommande d’appliquer une huile hydratante pour le corps et sur le visage, d’appliquer votre crème hydratante comme vous avez l’habitude de le faire au quotidien. Enfin, ne confondez pas le savon noir ménager, et le savon noir pour la peau, ce sont deux produits très différents, tout aussi efficaces pour leurs usages respectifs cependant !

J’ai testé pour vous la gamme de produits Ahava

On en parle tellement sur les blogs de beauté, que je me suis mise à parler des produits Ahava à tous les repas de famille à l’approche de mon anniversaire. Du coup, j’ai bien fait car le jour J, j’en avais. Et, je ne regrette pas. Ils se révèlent être une très bonne idée cadeau. Je vais donc vous raconter mon expérience avec cette gamme de produits cosmétiques Avaha sans nulle autre pareille. Pas étonnant, qu’ils soient très prisés d’ailleurs.

Introduction à la gamme de produits Ahava

Mais avant cela, une petite présentation est de rigueur pour celles et ceux (il n’est pas interdit de prendre soin de soi messieurs !) qui ne connaissent pas cette gamme.

Pour commencer, il faut savoir que le mot Ahava signifie « amour » en hébreu. Comment ne pas dès lors succomber au charme. Bref ! Les produits sont réalisés à partir de minéraux – magnésium, sodium et bromure – présents dans l’eau mais aussi de boue – contenant de la dioxine de silicone, du calcium, de l’oxyde d’aluminium notamment – en provenance directe de la Mer Morte située dans le Proche-Orient.

Les raisons qui me poussent à vous en parler

J’ai testé ces produits, piquée au vif par la curiosité au vu de mes nombreuses lectures sur le net. Ces produits ont des vertus relaxantes mais surtout hydratantes. Crème, lotion, huile, shampoing, gel nettoyant ou encore baume après-rasage, les produits traitent, enrichissent et soignent les peaux même les plus déshydratées. Un concentré de minéraux qui conviennent d’ailleurs à toutes les peaux des plus sensibles aux peaux hypoallergéniques.

En somme, des produits qui s’intègrent sans aucune difficulté dans votre rituel de beauté. 

Enfin, même si ces derniers sont très efficaces, ils ne remplacent pas une bonne hygiène de vie – pratiquer une activité sportive régulière, faire une bonne nuit de sommeil, avoir une alimentation saine et équilibrée mais aussi s’hydrater en buvant de l’eau tout au long de la journée – qui permet de garder et de conserver une belle peau.

A bientôt pour de nouvelles aventures beauté.

Le tatouage

Si aujourd’hui le tatouage est considéré comme un accessoire de mode, autrefois il montrait des signes d’appartenance à un groupement d’individus et exprimait des valeurs plus sérieuses. Revenons sur l’histoire du tatouage et ses principes.
J’hésite depuis longtemps entre deux motifs mais c’est aussi parce que le monde du tatouage était obscur pour moi. Avant de passer à l’acte j’ai souhaité me renseigner et j’ai fait quelques découvertes, que je partage aujourd’hui avec vous.

Les origines du tatouages

Commençons par un peu d’histoire. Le mot « tatouage » a été inventé en Océanie. Là bas le terme « tatau » signifie « dessin gravé dans la peau » a dérivé en « tatoo » en anglais puis « tatouage » en français.
A la base se faire tatouer était destiné aux membres d’une tribu ou d’un groupement pour se reconnaître entre eux.

Le principe du tatouage

Le tatouage est l’action d’injecter de l’encre dans la peau pour y créer un dessin indélébile. Plus précisément, la peau est composée de trois couches, l’encre est injectée au niveau du derme (juste sous l’épiderme en surface). En effet, si les pigments ne sont pas injectés en profondeur et restent au niveau de l’épiderme, le renouvellement cellulaire les élimineraient en une semaine !

Se faire tatouer, est-ce que ça fait mal ?

Tout dépend de la zone qui est tatouée. En effet, les endroits les plus sensibles à la petite aiguille sont ceux où la peau est la plus fine et où il y a moins de muscle. Par exemple dessus du pied est très douloureux.

Les risques sanitaires lors d’un tatouage

Cela est de plus en plus rare mais il existe des salon de tatoueur où la propreté n’est pas la priorité et de ce fait il est possible de contracter une infection lorsque l’on se fait tatouer. Cependant, les services d’hygiène procèdent à des contrôles drastiques des cabinets de tatouage afin de vérifier que les règles d’asepsie sont bien respectées.

Les choses à savoir avant de se faire tatouer

C’est une évidence mais il convient de le mentionner : un tatouage est définitif ! Enfin presque, pour le faire retirer il faut passer sous le faisceau du laser pour se faire faire un « détatouage« . Cela est douloureux et coûte très cher !

Et sur le plan clinique ?

Tout le monde a entendu parler du fait qu’une péridurale est infaisable sur une personne qui possède un tatouage en bas du dos. Aussi, si vous vous êtes faite tatouer dans votre jeunesse et que maintenant vous êtes enceinte eh bien vous allez souffrir à l’accouchement.
Bonne nouvelle : c’est une idée reçue ! En effet, il a été prouvé que non réaliser une piqûre à travers un tatouage ne transfère pas de pigment dans les enveloppes méningées.
Malheureusement et dans un souci de respect de la santé de la future maman, certains anesthésistes ne souhaitent tout de même pas prendre le risque et refusent catégoriquement la péridurale aux femmes enceintes tatouées en bas sur les reins.

Je ne suis toujours pas décidée mais au moins je suis rassurée sur certains point 🙂

Comprendre les ingrédients des produits de soins et cosmétiques

Bonjour,

La dernière fois nous décryptions ensemble les différents labels dans les produits naturels. Aujourd’hui je vous propose d’aller un peu plus loin dans l’étude des ingrédients qui composent les produits de soins et cosmétiques que nous avons toutes dans nos salles de bain.

L’ordre d’apparition a un sens

En effet, au dos d’un produit le premier ingrédient qui figure dans la liste est celui qui est le plus présent dans la composition. Le second un peu moins et ainsi de suite.
A noter que les ingrédients représentés à 1% ou moins de la totalité de la composition sont mentionnés dans le désordre.

Des ingrédients dans plusieurs langues

Vous avez déjà remarqué que certains ingrédients sont systématiquement écrit en latin ou en anglais à l’arrière des produits ? Cela n’est pas une erreur de traduction ou un oubli ! Ainsi, les mots en anglais sont tous issus de l’industrie chimique quant à ceux en latin ils sont d’origine végétale ou naturelle. Ce qui ne signifie pas qu’ils sont systématiquement bio (se référer à mon article précédent quant aux mentions de labels certifiés bio).

Les composants dangereux

Régulièrement des magazines santé comme QueChoisir mettent à jour une « liste noire ». Elle regroupe les composants qui peuvent être dangereux pour la santé si ils sont utilisés sur le long terme. En effet, certains ingrédients sont reconnus comme perturbateurs endocriniens ou encore comme allergisant et leur effet nocif sur la santé est prouvé scientifiquement.
C’est le cas des parabens, des SLS, des sels d’aluminium ou bien encore des phtalates. Les produits qui n’en contiennent pas le mentionnent d’ailleurs fièrement sur le packaging, c’est un gage de qualité.
Cependant, ces produits montrés du doigt deviennent dangereux surtout lorsqu’ils sont combinés à d’autres ingrédients du même type dans le maquillage notamment mais aussi associés à une mauvaise alimentation.
Avoir le réflexe d’éviter au maximum ce genre de composants permet en plus d’encourager les producteurs bio à prendre plus de place sur le marché de la cosmétique et ainsi à faire parler de la protection de l’environnement.

Quelques termes décodés

Lorsque l’on prend un peu le temps de lire l’arrière des packaging des produits dans les magasins, certains ingrédients deviennent familier, mais certains restent un peu obscurs. Voici une espèce de lexique des termes que l’on peut souvent lire sur les étiquettes.

Les silicones

Le silicone existe en plusieurs variantes dans les cosmétiques et produits de soins (dimeticone ou encore cycloxane). Le but des silicones est de donner un aspect onctueux au produit tout en proposant un résultat plus brillant et lissant aux cheveux. On en retrouve aussi bien dans les bases de teint que dans les (après) shampoings. Si les silicones ne sont pas nocifs à proprement parler sur l’organisme, au fil du temps ils ont tendance à abîmer la fibre capillaire. Il est conseiller de s’orienter vers des soins réguliers (une fois par mois) à base de bain d’huiles végétales pour nourrir ses cheveux plutôt que d’opter pour un produit au silicone qui ne fait que masquer et non soigner.
De plus, les silicones ne sont pas biodégradable et ont donc un impact négatif sur l’environnement.

Le séborégulateur

Comme son nom l’indique, le séborégulateur est utile pour les personnes qui souffrent d’excès de sébum, qui ont la peau mixte à grasse. Mais attention, le sébum est produit naturellement par la peau et est utile pour permettre de régénérer les cellules de la peau. Ainsi, réguler la production de sébum avec un séborégulateur permet d’améliorer la qualité du sébum produit par la peau tout en empêchant la multiplication des bactéries causant les petits boutons et l’acné.

L’acide hyaluronique

Derrière ce terme un peu chimique se trouve en fait un acide produit naturellement par le corps. On le retrouve dans de nombreux produits anti-âge et c’est aussi un produit de comblement utilisé pour rajeunir le visage au même titre que le botox.
Son pouvoir : il stimule la production naturelle du collagène et permet donc aux tissus cutanés de garde leur souplesse pour retarder l’apparition des rides.

Les actifs naturels

Cela signifie simplement que ce sont des extraits végétaux (donc des ingrédients issus d’une plante). Le terme « actif » permet de justifier de la présence d’un tel ingrédient dans la composition du produit final. Par exemple « actif naturel d’arnica » signifie que de l’extrait d’arnica est présent dans le produit pour ses vertus cicatrisante.

Les parfums et colorants

Ces deux ingrédients sont systématiquement présents dans les produits de soins industriels mais optionnels dans les cosmétiques bio. En effet, colorants comme parfums permettent juste de rendre l’application plus agréable en améliorant l’odeur du produit ou sa texture mais n’ont aucun effet sur l’efficacité du produit.

Le SLS

Le Sodium Laureth Sulfate est de plus en plus banni de la composition des cosmétique et pour cause il est prouvé qu’il cause de nombreuses allergies. De plus ce composant rendait les produits décapant pour la peau. Par contre, vous avez dû vous rendre compte que les shampoings bio moussent moins que les shampoings du commerce ? C’est parce qu’ils sont dépourvus de SLS et pas parce qu’ils fonctionnent moins bien.

J’espère que cet article vous aidera à décoder un peu plus les produits qui vous font envie et qui sont adaptés à votre type de peau et votre âge. Plus je teste les produits naturels et plus je suis convaincue par leur efficacité et surtout plus je prends conscience de l’impact que nous avons sur la nature en continuant d’acheter des produits industriels.