Comment gérer son déménagement ?

Conseil pour un bon déménagement

Bonjour tout le monde ! Une étude à prouver que les gens déménageaient en moyenne tous les 7 ans. Si cela semble peu, ça veut aussi dire qu’il faut organiser tout un déménagement… à chaque fois !
Et ça, ce n’est pas toujours une partie de plaisir.

Dans cet article, bien loin de mes préoccupations beauté et mode, je vais partager avec vous quelques conseils pour que votre déménagement se passe bien !

Il y a deux semaines, j’ai aidé ma sœur à organiser son déménagement et ça n’a pas été une sinécure, croyez-moi !
Ce genre d’événement peut vite devenir un cauchemar ! Stress, manque d’organisation ou même casse, les problèmes ne manquent pas ! Tout est pourtant question d’organisation pour vivre sereinement le jour J !
Il existe quelques clés pour vivre son déménagement (presque) sans douleur.

Avoir assez de cartons

Faire des cartons et emballer ses affaires sont des activités qui prennent énormément de temps. Lors d’un déménagement, c’est toute une vie que vous devez emballer dans des boîtes alors il faut veiller à en avoir suffisamment. Demandez autour de vous, à vos amis et votre famille, vos collègues de travail, s’ils ont des cartons vides à vous prêter. Les supermarchés jettent aussi régulièrement des cartons. Pourquoi ne pas leur demander de vous en mettre de côté ?

Evitez certaines périodes

La saison des déménagements dure, en général de mai à septembre. Si vous préférez passer par des déménageurs professionnels, sachez qu’ils risquent de vous facturer un peu plus cher pendant cette périod. Privilégiez une période plus creuse (mais pas forcément en plein hiver non plus). En décidant de déménager en octobre, ma soeur s’est évité bien des désagréments.

Et sans déménageurs ?

Finalement, le montant du devis des déménageurs vous effraie ? Qu’à cela ne tienne, réquisitionnez vos amis et votre famille ! Le plus difficile, c’est de réussir à convaincre les gens de venir vous aider. Ma chère sœurette m’a promis de me faire des fondants au chocolat à vie, alors comment dire non ?

Si l’un de vos proches possède un camion assez grand pour contenir tous vos cartons et vos meubles, demandez-lui (gentiment) de vous le prêter ou de venir vous donner un coup de main. Si personne de votre entourage n’a de camion, il existe des sociétés de location d’utilitaires bien connues. Si votre budget ne vous le permet pas, il existe aujourd’hui des plateformes collaboratives qui vous simplifie la tâche (du style Drivy).

Le jour du déménagement, pour éviter de vous marcher dessus, essayez le travail à la chaîne. Si vous êtes beaucoup, et que c’est possible, séparez le groupe : quelques personnes vident la maison que vous quittez et les autres réceptionnent les affaires dans votre nouveau chez-vous. C’est simple, efficace et rapide !

Quelques questions d’ordre administratifs

La paperasse prend aussi une grande place dans un déménagement. Lorsque vous savez que vous allez quitter votre domicile, il vous faut contacter votre fournisseur d’accès à Internet afin de déplacer votre ligne. Sinon, vous vous retrouvez (comme ma frangine) sans télévision, ni Internet dans votre nouveau logement, le temps que le transfert de la ligne soit effectif.

Pensez à faire votre changement d’adresse auprès de certains organismes comme les impôts, votre banque, fournisseurs d’énergie (ça aide pour avoir du chauffage et de l’eau chaude…). Même chose auprès des allocations familiales ou de la sécurité sociale. Pour continuer à être remboursé ou à percevoir vos différentes aides, il faut impérativement que ces organismes connaissent vos coordonnées. Sinon, cela risque de créer de beaux imbroglios administratifs dont vous vous passeriez bien !

Vous pouvez vous adresser à la Poste pour faire suivre votre courrier à votre nouvelle adresse. Ce service, payant, permet la réexpédition de votre courrier à votre nouvelle habitation pendant six ou douze mois. Même si le courrier porte votre ancienne adresse, vous le recevrez sans problème.

Vous l’aurez compris, déménager peut s’avérer fatiguant, long et parfois assez tumultueux. Mais en ayant de la méthode, quelques paires de bras supplémentaires et une organisation du tonnerre, il est possible d’y arriver sans (trop de) complications !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *