Intégrer le sport dans sa vie de jeune maman

sport enfant maman

Avant de devenir maman j’avais du mal à trouver la motivation pour sortir faire un peu de sport. J’arrivais plus ou moins à me motiver pour faire quelques mouvements à la maison. Mais alors depuis que j’ai eu mon fils, c’est pire !
La nouvelle année arrive et avec elle les bonnes résolutions, je n’en ai pris qu’une, c’est celle de me remettre au sport progressivement.

La bonne excuse : le rythme

Et oui quand il s’agit de ne pas aller à une séance d’abdo fessiers, bébé tombe à pic !

Je ne peux plus faire une grasse matinée le lendemain pour m’en remettre car mon enfant ne fait pas bien ses nuits. Je ne voudrais pas manquer de sommeil et être une mère moins attentive !

Ou bien :

Je ne peux plus non plus décider comme ça d’un coup d’aller courir, j’en fais quoi de mon bébé ? Personne n’est disponible pour me le garder au pied levé. Je peux courir derrière la poussette mais bon, ça ne va pas bien vite.

Ou bien encore pour le soir c’est pareil :

Je ne peux pas sortir du travail et aller à mon cours de barre au sol, je dois faire à manger et donner le bain au petit.

Attention, être maman est un super rôle ! J’appuie simplement sur le fait que devenir maman de doit pas être un obstacle à la remise en forme.
Voici le fruit de mes recherches.

S’organiser

D’après la plupart des blogs que je lis, le maître mot est : l’organisation. Grâce à elle on peut appliquer le « quand on veut on peut » en appréhendant un minimum plus les actions de la journée. Je n’y croyais pas vraiment au début et puis petit à petit, à grands renforts de motivation j’ai commencé à prendre l’organisation au sérieux.
J’en ai parlé autour de moi, je me suis réinscrite à la salle sans m’imposer de rythme drastique. Et j’ai rencontré des nouvelles copines dans mon cas (coucou Claire si tu passes par là 😉 )

Déterminer un créneau possible

Ce qui a été déclencheur c’est ce moment où je me suis posée et ai réalisé que j’avais besoin de moments « pour moi ». Rien que pour moi et je les occuperais comme je veux. Le sport pour me défouler est un exemple d’activité. Voilà d’où tout est parti.
Évidemment, je n’ai pas pu libérer les 2 moments que tout le monde choisi pour faire du sport à savoir le matin et le soir. Et pour cause, ce sont les 2 créneaux les plus chargés dans la journée de parents.
Et la journée je travaille mais je me suis dégagé du temps libre le week-end.
Soit une copine me le garde, soit il est très heureux de retrouver ses grands parents pour quelques heures.
Surtout que je suis beaucoup plus détendue une fois que j’ai changé d’air. Je me trouve moins irritable et je suis plus agréable à vivre !

Créer les occasions de bouger

Quand je suis dans mon créneau « libre » je profite de chaque instant pour bouger ou faire quelque chose juste pour moi. En ce moment c’est le sport car j’ai besoin de raffermir un peu ma silhouette mais plus tard je pourrais reprendre la méditation ou la lecture.
Je me souviens il y a encore quelques mois, j’étais si épuisée et je gérais tellement tout dans l’urgence que le moindre moment « d’air » je m’affalais sous un plaid devant la télé.
Ma copine Claire est plus sportive que moi, elle a aussi réussi à transformer un déjeuner par semaine en 1h de sport en plein air quand c’est possible. Elle dit que c’est idéal pour renouveler l’oxygène et puis pour réguler un peu son cœur aussi. Elle s’entraîne pas mal puisqu’elle fait du trail (course en montagne) mais j’admire sa motivation ! De plus, je pourrai aussi aller marcher 30 minutes avec mon fils en poussette. A réfléchir !
Bon et puis bien entendu, je prends les escaliers plutôt que l’ascenseur, je ne prends plus les transports en commun mais le vélo.
En gros, j’essaye de faire au moins une heure de sport par semaine. J’ai un bullet journal dédié à mes activités avec des trackers pour suivre mon évolution. Je vous montrerai si ça vous intéresse. Par contre si une fois je ne parviens pas à respecter mes objectifs, je ne m’en veux pas.

faire sport enfant
Faire du sport avec un enfant comme lui ok !

Faire du sport avec les enfants ?

J’évoque cette idée car certaines mamans ne peuvent pas faire garder leurs enfants. Mais ce n’est pas vraiment la bonne solution car vous ne pouvez pas vous concentrer uniquement sur vous. Aussi, il est bon de séparer les moment, un temps pour jouer avec votre enfant et un temps pour travailler à fond vos exercices sans être perturbée. Cependant certaines activités ludiques parent-enfant peuvent être bonne pour le corps comme la natation ou le yoga.

Ne pas culpabiliser !

C’est une réaction dont certaines copines m’ont parlé, je ne l’ai pas ressentie personnellement. Elles culpabilisent de ne pas s’occuper que de leur enfant. Non ! Vous ne lui faites pas de mal en prenant soin de vous. Il préfère avoir une maman en bonne santé, soyez en sûre. Alors prenez ce temps précieux pour vous, respirez bien, lâchez prise, ressourcez-vous pour lui revenir en forme et optimiste.
J’admets que je fais moins souvent le ménage depuis, mais j’ai aussi réalisé que ce n’est pas grave, ma maison n’est pas un musée.

Voilà mes petites astuces sans prétentions pour organiser sa vie autour de certaines priorités. Comme je le disais, rien n’est gravé et si vous sautez une séance ce n’est pas grave, personne ne vous en voudra. Le tout est de prendre du temps pour vous principalement pour vous aérer l’esprit et ne pas être un robot qui ne vit que pour son enfant / sa maison.

Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année !!!!!
A l’année prochaine, bises
Julie

 

Photo : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *