Beauté

La dermopigmentation, une technique très en vogue pour camoufler les imperfections cutanées

La dermopigmentation est une technique qui consiste à intégrer dans le derme une fine particule colorée pour dessiner un motif visible et permanent. Cette méthode est choisie à des fins esthétiques ou réparatrices. 

Quand est-ce qu’on utilise la dermopigmentation ?

La dermopigmentation est utilisée dans plusieurs domaines, mais elle est surtout fréquente dans le secteur médical pour camoufler les imperfections cutanées dues à une maladie ou un accident. Elle est choisie pour finaliser une reconstruction mammaire en redessinant l’aréole ou le mamelon après une chirurgie luttant contre le cancer du sein. Les zones pileuses comme les sourcils et cils après la chimiothérapie sont également redessinées grâce à cette technique de beauté durable. Les décolorations de la peau, les brûlures ou le vitiligo sont également des imperfections qui sont traitables par cette technique innovante. Elle masque également les cicatrices et corrige certaines malformations telles qu’une fente labiale ou une décoloration de la cornée de l’œil.

Elle permet aussi de bénéficier d’un maquillage permanent du visage. La dermopigmentation étoffe les sourcils et allonge les cils grâce à des tatouages dédiés. Au niveau de la bouche, elle permet de donner une teinte illuminatrice et de redessiner le contour pour des lèvres charnues et pulpeuses.

Comment se déroule une séance de dermopigmentation ?

Pour réussir une dermopigmentation, le spécialiste utilise un appareil spécifique : le dermographe. Ce dernier intègre plusieurs aiguilles fines, stériles et à usage unique afin d’implanter les pigments. Pour réduire l’inconfort durant l’intervention, une crème anesthésiante peut être appliquée. La durée de la séance fait une heure en moyenne. Pour parfaire le résultat, une reprise chez le praticien est recommandée. Et  pour une durabilité assurée, évitez de trop vous exposer au soleil.

Les pigmentations sont soit de nature organique soit de nature minérale. Une diversité de couleur est disponible et sera choisie soigneusement en fonction de la couleur de la peau de la personne concernée. Des additifs sont nécessaires pour fluidifier, conserver et fixer les couleurs. Tous les produits utilisés dans la pratique de la dermopigmentation sont testés en laboratoire afin de garantir de leur fiabilité.

La dermopigmentation et ses contre-indications

En principe, la dermopigmentation est une méthode bien tolérée. Toutefois, certaines précautions méritent d’être prises en compte. D’abord, elle ne soit pas être utilisée sur une femme enceinte ou qui allaite. Ensuite, cette méthode peut être incompatible avec la prise de certains médicaments comme les anticoagulants et les anti-inflammatoires. Ces types de médicaments peuvent engendrer un saignement.

Si vous souffrez d’une maladie infectieuse telle que le SIDA et les hépatites, ce maquillage permanent est déconseillé. Il faut finalement éviter ce soin en cas d’allergie grave. Il est alors important de toujours demander l’avis de votre médecin traitant avant d’envisager de recourir à la dermopigmentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *