Beauté

Pourquoi on transpire ?

Transpirer est un phénomène normal quoique pour certaines personnes, il s’agit d’une situation gênante qu’il faut chercher à maîtriser à tout prix. En partant du principe que la transpiration ne peut pas être supprimée complètement, comprendre son mécanisme peut nous aider à l’accepter tout en la gardant à son niveau normal.

On vous dit donc ici pourquoi on transpire.

Utilité de la transpiration

La transpiration sert avant tout à réguler la température du corps afin qu’elle se limite à 37°C. Pour ce faire, elle nous fait évacuer près d’un demi à un litre d’eau par jour.

A travers la sueur qui perle sur notre peau avant de s’évaporer, le corps active le phénomène de thermorégulation et sa température interne diminue ce qui explique la sensation de rafraîchissement qui survient après la transpiration.

Ainsi, le corps transpire lorsqu’il a trop chaud du fait de notre propre activité corporelle ou à cause de la chaleur extérieure. La transpiration peut aussi survenir lorsqu’on passe par des émotions intenses ou encore lorsqu’on lutte contre une infection. La sueur s’évacue alors à travers les glandes sudoripares.

Il faut savoir que le corps comprend 2 à 4 millions de glandes sudoripares avec un nombre plus important remarqué au niveau de la paumes des mains, des pieds, de l’aine et enfin, des aisselles.

Transpiration aisselles

La sueur qui en sort est généralement d’une consistance légèrement aqueuse et dotée d’un pH acide. Les glandes sudoripares sont de deux sortes, les premières sont appelées glandes eccrines et les secondes, apocrines.

Les glandes eccrines sont plus nombreuses ce qui explique leur rôle plus significatif dans la production de sueur. Les glandes apocrines, en nombre plus réduit, se localisent pour l’essentiel au niveau des organes génitaux et des aisselles. Elles ne s’activent qu’à partir de la puberté. C’est à leur niveau que la transpiration peut causer des odeurs particulières.

S’il fallait encore ajouter une utilité à la transpiration, on dira qu’elle contribue aussi à l’élimination des toxines et des déchets accumulés par l’organisme. C’est pour dire que transpirer est synonyme de bonne santé à condition que le volume de sueur évacuée reste dans des proportions normales.

Les odeurs provenant de la transpiration

Bien que la transpiration soit une fonction saine de l’organisme en plus d’être utile, elle gêne certaines personnes notamment par les tâches qu’elle peut laisser sur les vêtements ou encore les odeurs qui surviennent en même temps que la sueur.

Il faut dire que la sueur en elle-même est inodore. L’odeur provient plutôt du contact entre l’eau éliminée et les bactéries présentes sur la peau surtout à des endroits ciblés comme les aisselles qui accumulent une quantité plus importante de résidus cellulaires et donc de bactéries qui s’en nourrissent.

Il peut aussi arriver que les glandes sudorales produisent plus de sueur que la normale. On parle alors d’hyperhidrose, un phénomène qui concerne près de 12% de la population française. La solution consiste alors à utiliser des transpirants efficaces.

Les injections de toxine botulique et la chirurgie sont aussi recommandées dans les cas les plus graves.

1 thought on “Pourquoi on transpire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *