Beauté

Qu’est que la microgreffe de cheveux ?

Peut-être, comme 4 millions des Français âgés de 20 à 50 ans, êtes-vous touché par la calvitie ? Ce phénomène touche, en effet, de plus en plus de monde. Et c’est sans compter les plus âgés qui y sont encore plus confrontés. Hommes, femmes, tout le monde est susceptible de perdre ses cheveux. Bien entendu, aucun risque ni problème de santé derrière la calvitie. En revanche le problème esthétique est réel, tout comme l’estime de soi qui peut être atteinte. Pour lutter contre ce mal, la microgreffe de cheveux est la seule stratégie vraiment viable de nos jours. Nous allons donc voir ensemble en quoi consistent ces techniques qui sont, en réalité, au nombre de deux.

La FUE

La première technique qui pourra être utilisée par un chirurgien capillaire n’est autre que la FUE, ou Follicular Unit Extract. L’objectif, ici, est de réaliser un prélèvement de cheveux dans une zone saine unité folliculaire par unité folliculaire. Puis de les réimplanter dans la zone dégarnie. Avec deux avantages majeurs. Tout d’abord le peu de traces visibles laissées, ce qui ravira la deuxième partie d’un couple. Mais aussi le peu de douleur suscité. Par contre cette technique peut laisser des déchets dans les follicules prélevés.

La FUT

Votre spécialiste capillaire pourrait également faire appel à la FUT ou Follicular Unit Transplantation. Ici on peut lutter contre la calvitie en prélevant des bandelettes de cheveux. Ces dernières seront, ensuite, redécoupées au microscope. Ici pas de déchets. Ce qui permet d’utiliser le plus possible le capital capillaire. C’est donc la méthode idéale pour tous ceux qui ont un stock de cheveux réduit. Cependant il y a un risque que des traces ou des cicatrices peu esthétiques soient laissées par l’opération. Qui peut, également, occasionner quelques douleurs pendant plusieurs jours. Il s’agit donc d’une technique qui possède un gros avantage mais également quelques défauts. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *